En activité depuis 2006, Panama Productions est une société de production indépendante née de l’association de deux acteurs majeurs de l’audiovisuel français : Joël Santoni (metteur en scène, scénariste, producteur), et Bernard Le Coq (comédien).

Forte d’une expérience unique dans le monde du cinéma et de la télévision, Panama développe des projets multiples : téléfilms de prestige, longs-métrages, documentaires, films d’animation, mais aussi programmes courts, web-fictions et web-documentaires.

La société Panama a pour ambition de produire des programmes de qualité, en France, en Europe, et au-delà. Au cœur de notre démarche de développement, trois maîtres mots : originalité, ambition et imagination…

Joël SANTONI
Dirigeant de Panama Productions
Metteur en scène, scénariste, producteur, Joël Santoni est un touche-à-tout incontournable de l’audiovisuel français. Il débute sa carrière en tant que réalisateur dans les années 1970, faisant preuve d’un éclectisme jamais démenti : passant du film d’auteur (Les Yeux fermés) au documentaire (La course en tête), à la comédie (Les yeux brouillés) ou encore au thriller sanglant (Mort un dimanche de pluie), il travaille aux côté des plus grands acteurs, tels Catherine Deneuve, Orson Welles, Jean-Pierre Bacri, Claude Brasseur, Jean Carmet, Dominique Lavanant, Jean Rochefort, Guillaume Canet, Nicole Garcia, Claude Piéplu… A la télévision, outre la réalisation de nombreux téléfilms à succès, il est le chef d’orchestre de la célèbre Famille Formidable sur TF1, avec ses complices Anny Duperey et Bernard Le Coq, série dont l’immense succès populaire marque de son empreinte, depuis bientôt 20 ans, le paysage audiovisuel français. Joël Santoni a également mis en scène plusieurs pièces de théâtre, en France et au Royaume Uni. Enfin, à ses casquettes d’auteur et de metteur en scène, il faut ajouter celle de producteur. Avec son partenaire et associé Bernard Le Coq, il fonde Panama Productions, qui connaît un développement remarquable depuis 2006.

Bernard LE COQ
Associé
On ne présente plus Bernard Le Coq !… Rappelons simplement qu’il est l’un des comédiens les plus prisés du petit et du grand écran… Elève du cours d’art dramatique Claude Viriot, il obtient son premier vrai rôle en 1966 dans La Leçon particulière de Michel Boisrond.

 Sa carrière décolle au début des années 70, période pendant laquelle il tourne pour Claude Sautet dans César et Rosalie, Claude Lelouch dans Mariage, ou encore Serge Korber dans Les Feux de la chandeleur.
 Bernard Le Coq fait également ses premiers pas au théâtre dans une pièce de Woody Allen, Une Aspirine pour deux. 
Sa fimographie s’étoffe alors de manière exceptionnelle, au cinéma comme à la télévision… En 1989, Maurice Pialat lui confie les personnage de Théo, frère de Vincent Van Gogh incarné par Jacques Dutronc. Ce rôle lui vaudra une nomination au César du Meilleur Second Rôle en 1992. Il multiplie les rôles pour le grand écran, dans Les Patriotes (de Eric Rochant), Capitaine Conan (de Bertrand Tavernier), Joyeux Noël (de Christian Carion), Mon homme (de Bertrand Blier), La taule (de Alain Robak), Pourquoi (pas) le Brésil (de Laetitia Masson), Caché (de Michael Haneke), La fleur du mal et La demoiselle d’honneur (de Claude Charbol), ou encore Rouge et Noir (de Gérard Jugnot)… Il obtient le César du Meilleur Second Rôle pour son rôle dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman. Mais c’est sur le petit écran qu’il incarne l’un de ses personnages les plus populaires, dans la série à succès Une Famille Formidable de Joël Santoni, aux côtés d’Anny Duperey.
 Acteur incontournable du cinéma et de l’audiovisuel français, Bernard Le Coq se lance également dans la production aux côté de son complice Joël Santoni, au sein de Panama Productions.

Jérôme LE MEST
Producteur, en charge du développement
Doté d’une solide formation universitaire (Ecole Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud, Maîtrise de géopolitique, Agrégation de Géographie, Sciences Po Paris, New York University), Jérôme fait ses premières armes dans l’audiovisuel en 2000 aux Etats-Unis. Collaborateur de Paradoxal, société de production indépendante basée à New York, de 2001 à 2003, il supervise ou participe à des productions diverses (clips vidéos, publicités, courts métrages, émissions de flux, spectacle de cabaret…). En parallèle, il est responsable de la communication multimédia d’Invest in France Agency, organisme gouvernemental français chargé de la prospection des investisseurs en Amérique du Nord.
De retour en France fin 2003, il associe enseignement et tournages de courts métrages indépendants, avant d’intègrer Panama Productions en novembre 2005 aux côtés de Joël Santoni. Il est actuellement chargé du développement des projets pour Panama en tant que producteur. A ses heures perdues, Jérôme occupe aussi la fonction héroïque d’entraîneur-joueur au sein d’une équipe de football amateur.

Alain CAYRADE
Directeur des productions
Diplômé en économie des Universités de Bordeaux et de Paris Dauphine, il change de cap et rejoint le monde de l’audiovisuel en gravissant tous les grades de l’assistanat de réalisation. Puis directeur de production sur de nombreux téléfilms et séries, dont les trois premières saisons d’Une famille formidable, il revient en saison 8 et suivantes, et intègre Panama Productions en janvier 2012 en tant que directeur des productions. Chante régulièrement dans sa salle de bains – mais le pommeau de douche s’est refusé à toute interview.

Hervé FIHEY (BBdE)
Ingénierie financière
Hervé a démarré dans l’audiovisuel comme directeur financier de Flach Films, au moment de la sortie de Trois hommes et un couffin en 1987. Il a ensuite été responsable de la direction financière des productions télévisuelles et cinématographiques de M6 et directeur des filiales de production de cette chaîne. En 1997 il a créé sa société, B.B.d.E., qui, depuis, a collaboré avec près de cent cinquante sociétés de production cinématographique et télévisuelle pour leur dispenser des conseils de gestion et de stratégie.
Depuis 2007, secondé par Nicolas Moya, Hervé assiste Joël et Bernard dans ces domaines pour Panama. C’est à peu près l’époque à laquelle il s’est mis à la trompette ; personne ne l’a jamais entendu jouer et il prétend lui-même que ce n’est peut-être pas un hasard…

Romain GUEDON
Assistant de production

Lhoussaïne ZAMMAT
Comptable